Témoignages

Dans la citation: “un libraire comme un trésor national”,  j’en retiens deux choses. En parlant de trésor, on voit une perdition dans nos grandes institutions de trésors qui ont été accumulés au cours des siècles. Et il y a la définition de libraire: celui qui fait le commerce du livre. À la fin de la révolution française, ceux qui faisaient le métier de libraire animaient aussi le commerce du livre. Chaque libraire pouvait commander son exemplaire, c’est pourquoi on pouvait trouver telle ou telle encyclopédie chez tel ou tel libraire. Il faut savoir innover pour pouvoir amener une autre vision de la compréhension de la littérature qui fait les fondements de ce que doit être la culture ici, au Québec. Que l’effacement soit ma façon de resplendir !

Jean Dumont

Librairie Pantoute, lauréat 2019 du Prix d'excellence de l'Association des libraires du Québec (ALQ), @ crédit photo: ALQ

Le métier de libraire est un métier fabuleux, qui implique passion, communication ainsi qu’une bonne dose de culture générale.  La certification amène une reconnaissance de ces qualités essentielles, mais également la reconnaissance d’une partie occultée du métier, qui rythme nos journées et qui, si elle est moins glamour, n’en est pas moins importante.  Les libraires certifiés ne sont pas que de simples vendeurs de livres, ils sont des passeurs, des entremetteurs entre un livre et son lecteur.  La formation permet d’acquérir des bases solides pour que, une fois qu’elles sont bien intégrées, le libraire certifié puisse laisser libre cours à sa créativité et que la magie opère.

Manon Trépanier, libraire certifiée

Librairie Alire, Longeuil

Lauréate 2013 du Prix d’excellence de l’ALQ

@ crédit photo: Studio Magenta, St-Bruno

C’est devenu une vérité de La Palice de dire que les habitudes de nos clients changent, et pourtant… Les connaissances que doivent posséder les libraires sur différents sujets d’intérêt pour leurs clientèles qu’autant sur la pratique du métier lui-même demandent de plus en plus un haut niveau d’expertise. Les clients s’attendent de leur libraire qu’il / elle soit une véritable référence.

Avec deux avenues possibles, la Norme professionnelle permet, avec le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT),  aux nouveaux /nouvelles dans le métier d’acquérir une base de connaissances pratiques. Pour les librairies en exercice, le processus d’évaluation et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre des libraires expérimentés (RCMO) leur permet d’obtenir leur brevet de libraire, reconnaissance officielle de leur savoir-faire.

La crédibilité d’une librairie tient à la qualité de son personnel. Le métier exige une curiosité, une attention soignée aux clients, une adéquation constante aux besoins. C’est ce professionnalisme que veut contribuer à instaurer la Norme professionnelle Libraire.

Lucie Lachapelle, évaluatrice, libraire certifiée

Coopsco, Université de Trois-Rivière

@ crédit photo: Lucie Lachapelle

 

« Petite, j’étais une enfant ordinaire qui voulait devenir vétérinaire », lance en riant Marie-Hélène Vaugeois, rencontrée dans un café de la rue Maguire, à quelques pas de sa librairie. Cependant, dès son plus jeune âge, son terrain de jeu, plutôt que d’être le carré de sable du parc du quartier, se résumait aux recoins du commerce de sa mère, la librairie Vaugeois. Prédisposée, direz-vous, à évoluer dans le milieu de la culture avec une mère libraire ainsi qu’un père, Denis Vaugeois, qui est notamment éditeur en plus d’être l’instigateur de la loi 51 sur le livre? Peut-être. À l’université, c’est pourtant vers le cinéma et les communications que s’est tournée Marie-Hélène. « Après avoir travaillé en librairie à temps partiel durant mes études, j’ai finalement choisi de m’investir dans l’entreprise après l’obtention de mon bac », explique celle qu’une belle et longue carrière de libraire attendait.

 

Extrait de l’article « Marie-Hélène Vaugeois, entre rires et conseils » de Josée-Anne Paradis, dans Les libraires, publié le 07/04/2011 https://revue.leslibraires.ca/articles/portrait/marie-helene-vaugeois-entre-rires-et-conseils

Marie-Hélène Vaugeois, libraire certifiée

Librairie Vaugeois, Québec

Lauréate 2014 du Prix d’excellence de l’ALQ

@ crédit photo: MHVaugeois

” J’irais même jusqu’à dire que les libraires, ensemble, forment une constellation d’agents capable de freiner l’hégémonie de la culture de masse en proposant d’autres discours, d’autres matrices que celles plus largement véhiculées. J’aime voir le libraire comme un empêcheur de tourner en rond.”

Propos recueillis par Josée-Anne Paradis, Les libraires, “Olivier Boisvert, celui qui nous empêche de tourner en rond” article publié le 01/06/2018.

Olivier Boisvert, libraire certifié

Librairie Gallimard, Montréal

Lauréat 2018 du Prix d’excellence de l’ALQ

@ crédit photo: Sophie Gagnon-Bergeron, Canopée Médias

Notre objectif est de dynamiser la librairie, de l’amener ailleurs et d’en faire autre chose qu’un seul lieu de transaction, a expliqué Jérémy Laniel.  Le libraire a toujours été dans le partage, dans la façon de comprendre le lecteur et de lui mettre dans les mains le bon bouquin, sachant qu’il y consacrera parfois 12 heures de sa vie.”

Propos recueillis par Christian Asselin,  “Jeremy Laniel, libraire d’exception” article publié le 19/05/2015.

Jérémy Laniel, libraire certifié

Librairie Carcajou, Place Rosemère

Lauréat 2015 du Prix d’excellence de l’ALQ

@ crédit photo: Christian Asselin 

Débuter dès maintenant

w

Compétence Culture

Comité sectoriel de main-d'oeuvre pour la culture

514-499-3456 poste 223

nathalie.leduc@competenceculture.ca 

w

Emploi-Québec

w

ALQ

Association des libraires du Québec

514-526-3349

info@alq.qc.ca

w

FQCMS

Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaire

514-352-1121 poste 243

rh@coopsco.com